MEMBRES DE L'ASSOCIATION - Encaveurs de Veyras

Aller au contenu

Menu principal :

MEMBRES DE L'ASSOCIATION

CHARLES-HENRI FAVRE
La Cave Charles Henri Favre est une exploitation familiale de 2ème génération, qui a été construite en 1988 sur la commune de Veyras à la rue Oscar Monay. Elle a une capacité de 30'000 litres en cuves en acier inoxydable et 8000 litres en fûts de chêne. Le vignoble de 4ha en terrasses est réparti sur les différentes communes de l'appellation AOC des Coteaux de Sierre.

________________________________________________________
CAVE LA FOURNAISE
Cette cave est une entreprise familiale dans le vrai sens du terme : travail en famille d'un domaine dont la majorité des vignes appartient à des membres de la famille. Nous exploitons 2.8 hectares sur les Coteaux de Sierre. La plupart des parcelles sont situées en 1ère zone, sur le territoire de Veyras. Ce vignoble, généralement cultivé en cordon permanent, permet une petite mécanisation. Les normes de la production intégrée y sont appliquées.

Site internet: www.cavefournaise.ch
________________________________________________________
CAVE DU VERSEAU
La Cave du Verseau est une entreprise familiale avant tout. Après les études d’œnologie et de viticulture à l’Ecole Supérieure d’œnologie et de Viticulture à Changins, Stéphane Clavien reprend la cave de son père en 1989, et il décide de faire sa propre bouteille. En 1992, son épouse Wil le rejoint pour s’occuper de la vente et de l’administration. Avec la maman de Stéphane, ils travaillent environ 4 hectares de vignes à Sierre, Miège, Veyras et Venthône.

Site internet: www.cave-du-verseau.ch
________________________________________________________
CAVE L'OR DU VENT
La Cave l'Or du Vent est une exploitation familiale de 4 hectares, située au milieu des Alpes valaisannes. Le souci permanent, presque obsessionnel, de ses propriétaires, Bernard et Christine Mermoud, est de produire de la très haute qualité. Le maître de cave, Claudy Clavien, sait mettre en évidence la qualité de nos raisins, qualité résultant d'un travail minutieux aussi bien à la récolte que durant toute le reste de l'année.

Site internet: www.orduvent.ch
________________________________________________________
CLOS CHATEAU DE RAVIRE
Le Château de Ravire a été érigé en 1412 par la noble famille Petermann de Chevron, seigneur de Monthey.
A cette époque, la dénomination du château n’était pas “Ravire-Ravuire-Rawyre” mais on l’appelait “Château de Bernona”. Les anciens documents parlent du Château de Bernona dominant l’important village des Berneunes avec son chemin des morts qui conduisait à St-Ginier et à St-Maurice-de-Laques.
Vers 1420, on cultivait déjà le Neyrum, l’Humagny et la Reggy, vieux dignitaires valaisans.
Comme les châteaux du Vieux-Sierre et de Beauregard d’Anniviers, celui de Bernona-Ravire fut incendié par les Haut-Valaisans durant les guerres de Rarogne en 1417.
Vers 1570, l’évêque Hildebrand de Riedmatten racheta le vidomat et l’unit à la mense épiscopale. Plus tard, la colline de Bernona-Ravire devint propriété des habitants de Veyras, Miège, Venthône et même de Chandolin qui la tournèrent en champs de seigle. Puis ces champs devinrent fôrets, incultes et vignes.
En 1891, la famille Auguste Clavel de la Part-Dieu sur Fribourg érigea une tour carrée et l’utilisa comme lieu de villégiature.
Dès 1954, Etienne Savioz, de Sierre, remania tout le domaine, le compléta par de nombreux achats de vignes et reconstruisit le château des de Chevron tout en transformant les nombreux souterrains en un temple dyonisiaque, berceau des vins aux noms prestigieux tels que Malvoisie, Humagne blanche, Humagne rouge, Petite Arvine, Ermitage et Muscat.
En 1979, Michel Savioz reprit le domaine de ses parents, agrandit la propriété et y introduisit d’autres spécialités telles que Syrah, Cornalin, Pinot Blanc, Amigne, Chardonnay et Rèze.
Les siècles se sont succédé mais le site a su se sortir des époques les plus tourmentées. Superbe et empreint de majesté, le château se dresse sur sa colline à l’est de la Cité du Soleil.
Le clos du Château de Ravire, joyau de 15 hectares d’un seul tenant, dont 7.5 ha réservés à la vigne, se présente aujourd’hui dans toute sa somptuosité et dans toute la pureté de sa noble origine.
_____________________________________________________
 
Retourner au contenu | Retourner au menu